J’ai eu l’occasion en tant qu’habitants de visiter le nouvel immeuble “Le Haut-Bois” en cours de construction. Ou plutĂ´t les nouveaux immeubles car il s’agit de deux immeubles accolĂ©s.

ces bâtiments ont les particularités suivantes:

  • structure en bois, consolidĂ©e avec des poutrelles mĂ©talliques (aucun bĂ©ton mis Ă  part la cage d’ascenseur et d’escalier qui fait la communication entre les deux immeubles)
  • bâtiments passifs (le bois isole 12 x plus que le bĂ©ton pour la mĂŞme Ă©paisseur)
  • enveloppe extĂ©rieure en zinc
  • dĂ©construction pensĂ©e Ă  la construction de l’immeuble pour un cycle de vie complet
  • prĂ©fabrication des Ă©lĂ©ments de structures et de façades en ateliers, une construction de l’immeuble tel un mĂ©cano
  • un temps de construction rĂ©duit appreciable pour le voisinage et peu de poussières dans l’air (ciments …).
  • rĂ©cupĂ©ration de chaleurs sur les eaux grises.
Vue coté sud du Haut-Bois

Les points Ă  surveiller sont:

  • le confort estivale notamment en pĂ©riode de canicule, la très bonne isolation hivernal Ă  ces revers
  • l’isolation phonique du bâtiment car le bois conduit très facilement les sons, la double isolation de la structure devra faire preuve de son efficacitĂ©
  • que le bâtiment ouvre bien la voie vers une nouvelle solution Ă©conomiquement viable de construction de bâtiments collectifs passifs.
Chiffes clefs du Haut-Bois

Vu les performances Ă©nergĂ©tiques du bâtiment nous pouvons nous interroger pourquoi aujourd’hui juste en face des nouveaux bâtiments sortent encore de terre totalement en bĂ©ton avec des cheminĂ©es sur les toits !

Guy Waltisperger

+ d’infos :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *